Et si un succès littéraire était révélateur d’une époque ? Celui de « Rien ne s’oppose à la nuit » de Delphine de Vigan par sa délicatesse à évoquer la vie de sa mère qui s’est suicidée à l’âge de 61 ans et de façon plus large, la trajectoire d’une famille française, a touché le cœur de plus de 300 000 lecteurs, soulignant ainsi l’importance du devoir de mémoire.

reverbere