Le bégaiement est sans conteste une souffrance pour celui ou celle qui le subit. Peu importe le statut social, cet handicap agit comme un poids sur l’estime personnelle d’un individu. Dans le film Le Discours d’un Roi du réalisateur Tom Hooper, Colin Firth, Geoffrey Rush accompagnés de la grandiose Helena Bonham-Carter, forme un trio qui va transcender le futur roi dont le pouvoir s’étendra sur l’ensemble du Commonwealth. Car Albert (Colin Firth) souffre de bégaiement et a déjà consulté une armée de médecins et d’orthophonistes pour l’aider à surmonter ce problème d’élocution.

Des relations plus égalitaires

C’est par l’intermédiaire de son épouse, la reine Elisabeth (Helena Bonham-Carter) qui souhaite saisir une dernière opportunité, qu’Albert ira consulter Lionel Logue (Geoffrey Rush), aux méthodes peu conventionnelles. Dans une Angleterre des années 1930 régis par des conventions sociales strictes, qui plus ai dans un milieu touchant à la royauté, Lionel Logue exigera de son nouveau patient d’établir des relations plus égalitaires et moins guindées. Albert est bien entendu réfractaire à ce type comportement mais s’aperçoit peu à peu de l’efficacité de la méthode et apprécie même la compagnie et l'humour de ce thérapeute d’origine australienne.

le discours d'un roi

D'ailleurs, Albert l’avouera plus tard à son ami, il est l’unique « homme du peuple » qu’il ait jamais personnellement connu au cours de sa vie. Mais c’est un plus grand destin qui va s’ouvrir devant le prince. Alors qu’il n’était pas voué à régner, il doit malgré sa propre volonté, remplacer son frère ainé Edward, qui ne souhaite pas renoncer à sa compagne, Wallis Simpson, déjà divorcée à deux reprises. Les discussions d’égal à égal entre Albert et Lionel, leurs conflits et différences renforceront la confiance dont le futur roi aura besoin pour monter sur le trône. George VI devra affronter à peine avoir été couronné, l’entrer en guerre en 1936 de son pays avec l’Allemagne.

Ce n’est pas tant une période historique contemporaine clé que décrit magnifiquement Le Discours d’un Roi mais c’est surtout la relation (avec des hauts et des bas) entre deux hommes issus de milieu sociaux diamétralement opposés. Les amis ne sont-ils pas la famille que l’on s’est choisi ?

Crédit photo : Ana y Esteban/FlickR